Période phare de l’e-commerce, Noël affiche un chiffre d’affaires record. En 2013, les Français ont dépensé 10,1 milliards d’euros sur Internet à l’occasion des achats de Noël. Avec la croissance continue du secteur du commerce en ligne, la montée de l’utilisation des terminaux mobiles et le développement de services comme le drive ou le click and collect, les Français sont de plus en plus accro à Internet pour préparer et acheter leurs cadeaux de Noël. Malgré la crise et la baisse du panier moyen, Internet reste le canal privilégié des Français. Zoom sur les prévisions du comportement du consommateur à l’occasion des achats de Noël pour l’année 2014.

L’e-commerce : le canal préféré des Français pour réaliser leurs achats de Noël !

85% des Français envisagent de faire une partie de leurs achats de Noël sur Internet (source : Webloyalty). L’année précédente, ils étaient 69% à avoir l’intention de réaliser leurs courses de Noël sur le web (Source : Fevad/Médiamétrie). Les intentions d’achats des internautes à l’occasion de Noël progressent. C’est signe que le secteur se porte bien et que le consommateur est satisfait de ses achats en ligne. Autre facteur de succès pour le commerce en ligne : les internautes sont sûrs de trouver les meilleurs prix sur Internet. Ils privilégient aussi ce canal de vente pour éviter la foule dans les magasins et surtout pour prendre le temps de chercher leurs cadeaux de Noël sans avoir la contrainte de la fermeture des boutiques puisque les sites e-commerce permettent d’acheter 24h/24 et 7j/7.

Des achats de Noël planifiés sur plusieurs semaines

Les Français effectuent leurs achats de Noël de plus en plus tôt. En effet, 89% des acheteurs réalisent leurs achats de Noël plusieurs semaines à l’avance contre 7% à la dernière minute. Certains (17%) commencent leurs achats de Noël dès le mois d’octobre. A noter, 2/3 des acheteurs auront fini leurs achats de Noël avant le 10 décembre. Pour les e-commerçants, la part la plus importante du chiffre d’affaires de Noël se joue donc au mois de novembre.

Les internautes français étalent leurs achats sur plusieurs semaines voire plusieurs mois dans le but de gérer leurs dépenses, d’avoir le temps de trouver le cadeau idéal, d’être sûrs de recevoir le cadeau avant Noël, et surtout de faire les meilleures affaires. Certains vendeurs augmenteraient parait-il leurs prix à l’approche de Noël.

Un budget moyen en baisse

Seulement 18% des acheteurs vont dépenser plus que l’année précédente. 71% des internautes envisagent de dépenser 300 euros sur le web pour réaliser leurs achats de Noël. 28% d’entre eux ont un budget limité à 100 euros et 25% possèdent un budget entre 200 et 300 euros.

Des cadeaux de Noël classiques

Le secteur le plus plébiscité pour les cadeaux de Noël est celui de l’habillement (67%), suivi par celui de la beauté/soins (52%), de l’électronique/high-tech (48%), des cartes et coffrets cadeaux (42%), de la gastronomie/spiritueux (24%) et enfin des voyages/loisirs (20%).

Un consommateur économe, volatile et mobile

Toujours à l’affût des promotions, le consommateur est convaincu de trouver les meilleurs prix sur le web. Pour leurs cadeaux de Noël, 73% des e-acheteurs vont donc systématiquement rechercher les bonnes affaires. Tous les moyens sont bons pour dénicher les meilleurs prix : comparaison des prix sur plusieurs sites, recherche de codes promos et des promotions spéciales Noël, inscriptions aux newsletters…
Seulement 38% des e-acheteurs vont privilégier l’achat de leurs cadeaux de Noël sur des sites sur lesquels ils ont déjà acheté. La période de Noël est donc le moment pour les e-commerçants de capter de nouveaux clients en proposant les meilleures promotions.
A noter tout de même : les acheteurs sur mobile seront plus fidèles (49%) que les acheteurs sur ordinateur (37%).
26% des consommateurs vont repérer leurs achats sur mobile (tablettes et smartphones) et 18% vont acheter leurs cadeaux de Noël via ce canal. Les tablettes seront plus utilisées que les smartphones que ce soit pour le repérage (14% vs 12%) ou l’achat (10% vs 8%).

Source : Fevad, Webloyalty.

Noël 2014 : combien vont dépenser les Français sur le web ? [Article 1/7]
5 (100%) 1 vote