Numéro gratuit : 0800 10 10 80

Avec son site e-commerce lancé en 1996, JouéClub fait figure de précurseur dans le domaine de la vente de jeux et jouets en ligne.
Aussi cette enseigne ne pouvait-elle pas passer à côté de nouveaux usages clients tels que le drive.

Lorsque nous avons commencé ce projet avec les équipes de JouéClub en 2011, le système de drive n’en était qu‘à ses balbutiements. L’idée était ambitieuse et novatrice : proposer aux différents magasins de l’enseigne, qui sont tous des commerçants indépendants, de vendre au sein d’une plateforme mutualisée. Chaque magasin pourrait gérer son propre site, proposer le retrait magasin (on ne parlait pas encore de click’n’collect) mais les informations et le graphisme seraient centralisés afin de garantir une cohérence et une efficacité (à tous les niveaux).

Au-delà du simple challenge technique (proposer une solution clés en main, compatible avec les différentes banques des points de ventes, gérer la carte de fidélité des magasins…), il aura fallu une relation de confiance entre tous les intervenants pour faire accepter et aboutir ce projet.

Trois ans plus tard, nous sommes fiers de cette réussite avec la satisfaction de voir JouéClub Drive au cœur de la stratégie de cette entreprise.

Nous avons toujours pensé OASIS e-commerce comme une solution de vente multicanal avant tout, même à l’époque où les boutiques en ligne faisaient peur aux commerçants traditionnels et nous sommes ravis de pouvoir continuer à innover comme en ce moment avec le e-commerce B2B.

Le chemin est long, mais la route est belle.

Article « Dopé par le drive, JouéClub confirme son succès » sur LSA : lire l’article
Site JouéClub Drive : www.joueclubdrive.fr

Quelques chiffres

  • Le marché du drive c’est 0,5 milliard d’euros en 2011 et 6 milliards attendus en 2015
  • Un panier moyen de 90€ contre 48€ en grande surface
  • JouéClub c’est 270 commerçants indépendants pour 320 points de vente
  • Fin 2011 : ouverture du premier drive
  • Fin 2014 : plus de 100 drives en activité
  • Objectif fin 2015 : 200 drives
Notez cet article