Numéro gratuit : 0800 10 10 80

Changer le nom de domaine de son site e-commerce peut avoir plusieurs impacts sur son activité. Le référencement naturel est lié à un domaine (www.exemple.com), et les internautes ont mémorisé ce nom. Quels impacts un changement de nom de domaine peut-il avoir sur votre activité en ligne, et comment les limiter ?

Pourquoi changer de nom de domaine ?

Nous avons déjà eu plusieurs cas de clients qui, après quelques années, décident de changer de nom de domaine. Cela survient généralement lors du changement du nom de la société et/ou du site e-commerce.

Pour accorder la communication de la marque au site, celui-ci doit alors changer de nom de domaine. Cette modification n’est pas anodine et doit être planifiée pour assurer une transition fluide tant pour les clients que pour la visibilité du site sur Google.

Ce qu’il faut prévoir au moment de changer de nom de domaine

Voici une check-list des choses à faire lors d’un changement de nom de domaine.

Acheter et migrer le nom de domaine

Ca paraît évident mais rappelons-le tout de même : pour changer de nom de domaine il faut commencer par acheter le nouveau. Ensuite, une fois tous les autres points réglés, vous pouvez basculer votre site sur le nouveau domaine et rediriger l’ancien vers celui-ci. C’est généralement votre prestataire ou votre service réseau interne qui s’en occupe, selon la taille de votre société.

Garder son référencement naturel

La redirection 301 de l’ancien domaine vers le nouveau est indispensable pour conserver le référencement naturel déjà acquis. L’idéal est d’effectuer le changement de domaine sans toucher au contenu. La migration aura alors moins d’impact au niveau de Google. Après quelques semaines, lorsque vous serez assuré que vos positions dans Google sont stables, vous pourrez revoir l’arborescence ou le contenu du site si vous le souhaitez.

Mais évitez de profiter du changement de nom de domaine pour faire une refonte de la structure et des contenus du site. Cela risquerait de provoquer une baisse de référencement naturel plus longue, car Google a alors beaucoup plus de modifications à traiter et évaluer.

Dans le cas d’un changement de nom de domaine, une procédure spéciale existe dans la Google Search Console pour faciliter le traitement du moteur de recherche. Cliquez sur la roue crantée puis sur le menu « Changement d’adresse », puis suivez les instructions. Cette étape se déroule au moment de la bascule de l’ancien domaine vers le nouveau.  

 

Bien communiquer auprès des clients

Les premières personnes à informer de votre changement de nom de domaine : ce sont vos clients ! Pensez donc bien à leur envoyer une newsletter sur le sujet, mais aussi à utiliser les réseaux sociaux pour les prévenir.

En effet, s’ils n’en sont pas informés et arrivent sur un site avec un  nom différent, ils pourraient croire à un piratage, un rachat du site et ne pas commander. Ne perdez pas la relation de confiance que vous avez construite avec eux.

N’oubliez pas également de changer votre nom de marque sur les réseaux sociaux pour clarifier cette modification.

Changer le nom sur le site

Dernier détail à régler : pensez à changer le nom du site partout où il peut être affiché ! Dans les CGV et Mentions légales, le logo, mais parfois aussi les bandeaux ou les images de produits.

Vous pouvez également rédiger un communiqué de presse informant de votre changement de nom afin de transmettre l’information aux internautes qui vous connaîtraient mais ne seraient pas dans votre base de contact. Cela sert aussi à obtenir les premiers liens vers votre nouveau domaine afin de renforcer sa notoriété.

Faire changer les liens vers votre site

C’est une étape plus complexe puisque vous n’avez pas la main dessus, mais qui permet également de simplifier le traitement de Google : faire modifier les ancres de liens qui pointent vers votre site. En effet, le domaine de votre site servait sûrement de texte de lien sur plusieurs autres sites. Or l’ancre de lien fait partie des critères de référencement de Google.

Ainsi, l’idéal est de modifier les liens que vous avez la possibilité d’éditer (profil Pages Jaunes, fiche Google My Business…), et de contacter les webmasters des autres sites. Il est rare de réussir à faire modifier l’intégralité des liens, mais ce n’est pas grave. Ceux qui auront pu être modifiés permettront d’envoyer de la popularité à ce nouveau domaine, tandis que les autres serviront à indiquer à Google que le nom a changé.

Vous souhaitez être accompagné dans votre changement de domaine et d’image de marque ? Contactez-nous ! Notre équipe intègre des référenceurs, graphistes et webmarketeurs pour vous aider à passer cette étape !